top of page
  • Photo du rédacteurAlexandre Blazik

Fonction achats : Les niveaux de maturité.


Comme dans tout domaine, si l'on souhaite progresser, il faut savoir à quel niveau on se situe et quel niveau on veut atteindre.

C'est pour cela qu'il est important d'être capable de définir le niveau de maturité de sa propre fonction achat et d'avoir réfléchi aux différents niveaux qui peuvent exister.


L’évolution de la maturité de la fonction achats induira une amélioration de sa reconnaissance au sein de l’entreprise. Et comme sa progression est clairement liée au niveau d’interaction avec les autres services, il sera très difficile de sauter des niveaux de maturité voir risqué.

Il est donc fortement conseillé d’avoir clairement atteint un niveau donné avant de se fixer pour objectif le niveau suivant et pour se faire, il faudra définir un plan d’actions et le gérer en mode projet.


L’évolution des processus n’en sera que plus facile et ceux-ci seront compris et suivis et la formation du personnel pourra suivre l’évolution.


Bien sûr, une progression accélérée ou sauter quelques étapes peut toutefois être possible mais uniquement si on est prêt à fournir de gros efforts en :

· Embauchant directement des équipes déjà expérimentée avec une expérience effective de travail au niveau cible dans une précédente expérience professionnelle, ou en

· Faisant un très gros effort de formation avec un accompagnement fort en portant une attention toute particulière au suivi des équipes.

Mais je pense réellement que sauter des étapes ne doit pas être conseillé. On risque dans ce cas de construire des processus sur des fondations qui ne sont pas assez solides.


On trouve énormément de façons de définir ces niveaux. Cela peut varier en fonction du contexte, de sa société, de sa culture, et de ses priorités.

Mais dans tous les cas vous devez être capables de traiter les différents aspects de la fonction achats, de ses interactions avec les autres fonctions et d’évaluer votre maturité pour chacun de ceux-ci.


Cela vous permettra de construire une matrice de maturité, qui en un seul graphique vous fera prendre conscience d’où vous en êtes et le chemin à parcourir pour atteindre votre objectif de maturité.


Je crois me souvenir que cette approche a été formalisée par Olivier Bruel (Professeur émérite à HEC dont je garde un très bon souvenir), en reprenant une approche similaire réalisée pour la Supply Chain par l'un de ses collègues. C’était un des exercices que tous les étudiants en Executive Master Achats et Supply Chain se devait de réaliser.


Pour ma part dans cette série, je vais vous partager ma propre vision des niveaux de maturité de la fonction achats. Nous traiterons dans les prochaines publications de :

· La maturité du métier d’acheteur

· La maturité organisationnelle

· La maturité du processus,

· La maturité des outils.

La construction de cette matrice de maturité devra également intégrer la maturité de la mesure de la performance des achats. Sujet déjà traité dans l’article de blog précédent suivant : https://www.blazik-negociation.com/post/niveaux-maturit%C3%A9-mesure-performance-achats



Et vous, en prenant une note de 1 à 5, vous pensez en être où ?

126 vues0 commentaire
bottom of page