top of page
  • Photo du rédacteurAlexandre Blazik

Gestion des risques en achats : Sensibilisation aux meilleures pratiques


La gestion des risques en achats industriels est une composante essentielle de la stratégie d'entreprise. Elle permet d'anticiper et de gérer efficacement les incertitudes qui peuvent surgir dans le processus d'achat. Elle est un outil essentiel pour assurer la pérennité des entreprises. Cet article vise à sensibiliser sur l'importance de la gestion des risques dans le domaine des achats industriels.


I. Compréhension des risques en achats industriels


Un risque peut être défini comme l'incertitude quant à l'occurrence d'un événement qui pourrait avoir un impact négatif sur les objectifs de l'entreprise. Les risques en achats industriels sont multiples et peuvent avoir un impact significatif sur l'entreprise. Ils peuvent être financiers, opérationnels, de réputation ou de conformité.

Par exemple, un fournisseur peut faire faillite, entraînant des ruptures dans la chaîne d'approvisionnement. Ou encore, une entreprise peut être exposée à des sanctions légales si elle ne respecte pas les réglementations en vigueur. Comprendre ces risques est la première étape pour les gérer efficacement.


II. Identification et évaluation des risques


L'identification précoce des risques est une étape cruciale dans la gestion des risques. Des outils tels que la surveillance financière des fournisseurs, comme décrit dans cet article https://www.blazik-negociation.com/post/surveillance-financière , peuvent être utilisés pour identifier et anticiper les problèmes financiers de vos fournisseurs. Une fois les risques identifiés, il est important de les évaluer en termes d'impact potentiel et de probabilité d'occurrence.

Cette évaluation, qui peut être réalisée à l'aide de méthodes quantitatives ou qualitatives, permet de prioriser les efforts de gestion des risques et de concentrer les ressources là où elles sont le plus nécessaires.


III. Stratégies de gestion des risques


Il existe plusieurs stratégies pour gérer les risques.


La prévention vise à éviter les risques en mettant en place des mesures préventives, comme par exemple, la mise en place de contrôles internes ou la formation des employés.


L'atténuation cherche à réduire l'impact des risques en mettant en œuvre des actions pour minimiser leurs effets. Cela peut impliquer, par exemple, la diversification des fournisseurs, comme la mise en place d'une stratégie de double sourcing, comme expliqué dans cet article https://www.blazik-negociation.com/post/achats-multi-sources , ou l'investissement dans de nouvelles technologies.


Le transfert de risques consiste à déplacer le risque vers une autre partie, par exemple en souscrivant une assurance.


Enfin, l'acceptation du risque signifie reconnaître le risque et préparer un plan de contingence pour y faire face. Il est également crucial de suivre et de réviser régulièrement les risques et les stratégies de gestion pour s'adapter aux évolutions du contexte. La revue des risques doit être inscrite dans les procédures de l'entreprise et une revue formelle doit être organisée régulièrement. Cette revue devrait normalement être pilotée avec ou par la qualité opérationnelle.


Conclusion


La gestion proactive des risques en achats industriels est un moyen essentiel pour atteindre les objectifs stratégiques de l'entreprise. Elle permet d'anticiper les problèmes avant qu'ils ne surviennent et de minimiser les impacts négatifs potentiels. Cependant, il est important de noter que la gestion des risques n'est pas une fin en soi. Pour gérer les risques de manière efficace, il est crucial d'intégrer la gestion des risques dans la stratégie globale de l'entreprise, de la mettre en œuvre de manière cohérente et systématique, et d'avoir défini une stratégie et des objectifs clairs. En fin de compte, une bonne gestion des risques contribue à éviter la destruction de valeur pour l'entreprise et à maintenir la satisfaction de ses clients.

31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page